Friandises, une récompense à maîtriser.

Donner une friandise à votre animal, quel que soit votre objectif ou motivation est un acte que vous devez décider et maîtriser.

Décider et maîtriser sont les gages du succès

Vous ne devez jamais laisser votre animal, et surtout votre chien, venir réclamer sa récompense. Que cela soit à la fin du repas ou après un acte réussi, c’est vous qui décidez, où, quoi et quand donner. En respectant cette règle de bon sens, non seulement vous montrez immédiatement qui est le maître mais vous ne rentrez pas dans un rapport de force dont votre animal comme vous-même sortiriez perdant.
Une friandise à la fois. Pour être efficace, inutile de donner le paquet d’un seul coup. Votre animal appréciera au contraire une prochaine récompense plus tard.
Ne créez pas une habitude systématique. Vous pouvez récompenser votre animal autrement que par la nourriture : les caresses, le jeu, la promenade sont des moyens que votre animal apprécie aussi. Sachez dire non et dire « c’est fini ! ».
En matière d’éducation, dès que votre animal aura compris vos demandes verbales, espacez les récompenses en nourriture jusqu’à quasiment les supprimer, mais n’oubliez jamais de le féliciter.
Apprenez à ce que votre animal fasse clairement la différence entre le biscuit de votre enfant et sa friandise. Pour cela, ne lui donnez jamais celui de votre enfant même s’il est tombé par terre.
Si c’est votre enfant qui donne la friandise, faites en sorte que votre animal le respecte, notamment en prenant doucement sa récompense.

N’oubliez pas non plus qu’une friandise est en soit de la nourriture, et qu’en excès, elles peuvent être préjudiciables à votre animal. Surtout si ces friandises ne sont pas « light » et que vous n’en tenez pas compte dans le calcul de ses rations quotidiennes.

Source : www.animalinfos.fr

...