La physiothérapie pour chiens âgés

Intérêt de la physiothérapie

La physiothérapie permet de lutter contre certains des effets néfastes et délétères dus au manque de mobilité dont souffrent beaucoup de chiens âgés. Grâce à des soins appropriés à chaque cas, elle permet :

- de diminuer la douleur et parfois la prise de médicaments ;

- de retrouver ou de conserver une souplesse articulaire ;

- de récupérer ou maintenir la masse musculaire;

- de stimuler l’influx nerveux et la vascularisation tissulaire ;

- de maintenir un poids optimal ;

- d’optimiser l’activité cardiaque et la condition physique ;

- d’adapter l’environnement du chien (sols, rampes d’accès, harnais,…).

Le but étant que l’animal conserve ou retrouve confort de vie et mobilité le plus longtemps possible !

QUAND COMMENCER LES SOINS DE PHYSIOTHERAPIE

Plus vous agirez précocement, mieux ce sera !

Si les lésions osseuses provoquées par l’arthrose sont irréversibles, il est possible de ralentir l’évolution du vieillissement des articulations. Pour cela il faut limiter  l’amyotrophie (fonte des muscles) et l’ankylose, mais aussi éviter la prise poids qui est un facteur aggravant . La physiothérapie fait partie des moyens de stabilisation ou récupération,  mais ses effets seront plus limités et cela nécessitera beaucoup plus de temps si l’on intervient à un stade avancé…

La prise en charge du « jeune sénior » serait souhaitable dès l’âge de 5 ans pour les grandes races, un peu plus tard pour les petites races. Les animaux atteints d’anomalies osseuses congénitales (dysplasies) ou ayant souffert de problèmes ostéo-articulaires comme les traumatismes osseux devront être suivis dès le diagnostic de la pathologie.

Il vaut donc mieux  prévenir que guérir, mais il n’est jamais trop tard pour aider son chien. La physiothérapie peut  lui permettre quoi qu’il en soit de gagner en confort de vie et en mobilité !  

 

Source www.animalinfos.fr

...