Le chat maîtrise les graisses

Les chercheurs du Centre Waltham pour la Nutrition Animale et de l’Université de Glasgow ont découvert que contrairement aux humains, les chats sont capables de suivre un régime relativement riche en graisse, sans que leur taux de cholestérol ne croisse.

 

Cette étude a démontré en outre que, pourvu que la quantité de nourriture quotidienne reste stable en termes de calories, l’augmentation du taux de graisse dans le régime n’a pas d’effet sur l’augmentation du poids du chat.

 

Ceci prouve encore une fois que la physiologie du chat l’aide à maîtriser les effets de régimes gras et souligne les différences entre les besoins du chat et ceux des humains.

 

A titre de comparaison, un humain qui aurait été soumis au même type de régime gras aurait vu son taux de « mauvais » cholestérol (LDL) grimper de façon significative. Or nous savons les risques que représente le cholestérol dans les maladies cardio-vasculaires.

 

Ces découvertes mettent en avant l’importance du contrôle de l’ingestion quotidienne de calories, plutôt que simplement des graisses, pour garantir aux chats un poids corporel idéal pour une vie saine.

 

 

Soyez donc vigilant et ne considérez pas que votre chat peut manger ce que vous mangez. Contrôlez ses rations quotidiennes, même si le chat à l’habitude de grignoter à maintes reprises dans la journée. Et lisez bien les étiquettes pour lui offrir le régime qui correspond le mieux à ses besoins réels (âge, activité, stérilisation…).

 

Source : www.animalinfos.fr

...