Les oreilles aussi... bien entendu !!!

De par sa forme, le conduit auditif des chiens et des chats est plus sujet que le nôtre aux maladies infectieuses. C'est pourquoi, il doit être régulièrement examiné et nettoyé. De simples mesures d'hygiène permettent d'éviter la plupart des maladies de l'oreille externe et de déceler précocement toute affection.

Pourquoi porter une attention toute particulière aux oreilles de son chat ou de son chien ? La réponse est simple : avant tout, pour lui garantir une hygiène générale (propreté, suppression des odeurs désagréables dues aux fermentations des débris accumulés dans le conduit auditif). En effet, le conduit auditif du chien et du chat, par sa forme de coude, favorise les macérations et l'accumulation de cérumen. Un contrôle régulier permet également de prévenir différentes affections auriculaires et d'améliorer, le cas échéant, l'efficacité d'un traitement destiné à soigner une infection : celui-ci sera d'autant plus efficace qu'il sera utilisé sur un conduit débarrassé des impuretés qui l'encombrent ; ses résultats seront plus constants et plus rapides.
A noter : les chiens aux oreilles tombantes ont plus de risques que les autres de contracter des affections, du fait du recouvrement presque total de l'entrée de l'oreille.

Afin d'éviter et de prévenir toute infection du conduit auriculaire externe, demandez à votre vétérinaire d'examiner les conduits auriculaires de votre animal lorsque l'occasion se présente (contrôle annuel, rappel de vaccin, etc) !

Un animal qui se plaint, qui penche la tête, qui cherche à se gratter la zone auriculaire, une mauvaise odeur, ou encore du cérumen ou des débris en grandes quantités sont autant de signes qui doivent alarmer le propriétaire et conduire à une visite de contrôle chez votre vétérinaire.

Source : www.animalinfos.fr

...