Particularités de santé des petits chiens

Les petites races de chiens (Chihuahua, Yorkshire, Shih-Tzu, Bichons…) sont aujourd’hui très en vogue, sans doute en partie à cause de l’exiguïté des logements urbains. Que faut-il savoir sur leur santé ?

Anomalies congénitales des petites races

Des malformations, aux conséquences parfois importantes, peuvent se rencontrer chez les races naines ou toys :
- le collapsus de trachée, qui entraîne des toux parfois importantes, surtout en cas de prise de poids ;
- la luxation de(s) rotule(s) ;
- l’obstruction des canaux lacrymaux, entraînant la présence de sécrétions importantes dans les yeux et à l’origine de conjonctivites chroniques ;
- le défaut de fermeture de la fontanelle, surtout chez le Chihuahua ;
- la double dentition, certains chiots de petite race ne perdant pas tout ou partie de leurs dents de lait.
La plupart des chiens tolèrent bien ces malformations, mais dans le cas de collapsus trachéaux sévères, et de luxation de rotule avec boiterie, des interventions chirurgicales peuvent être recommandées.

Fragilité à l’arrivée dans le foyer

 Le changement de foyer est un stress important pour les chiots, particulièrement pour ceux de petite race.  Ils arrêtent souvent de manger et peuvent souffrir de gastro-entérites. Ayant peu de réserves du fait de leur petit gabarit, ils font presque toujours des hypoglycémies.
L’ensemble de ces symptômes peut s’avérer mortel. Une prise en charge rapide de ces troubles par le vétérinaire et le maître est nécessaire pour que le chiot reprenne le dessus.

Principaux soucis rencontrés chez l’adulte

Les chiens de petites races sont sujets à la formation de tartre sur les dents, ce qui entraîne l’inflammation des gencives, le déchaussement et souvent la chute des dents.
L’infection des racines gagne l’os mandibulaire qui peut même se fracturer spontanément.
Le signe le plus évident de la présence de tartre est la mauvaise odeur buccale. Le chien peut aussi présenter des difficultés à mâcher d’un côté ou de l’autre..
Une des causes essentielles  de la formation excessive de tartre est un manque de mastication souvent liée à l’utilisation d’une alimentation humide. Les croquettes permettent de laisser moins de résidus alimentaires dans les dents, ce qui diminue la formation de la plaque dentaire.

Et chez les séniors

Sur le plan orthopédique les petits chiens, plus légers que les grands, semblent moins sujets à l’arthrose des membres. Il faut cependant être attentif à leur manière de se déplacer, car leur souffrance peut-être plus difficile à détecter.
Leur longévité, plus importante que celle des grandes races, les expose en revanche à des maladies de très vieux chiens comme l’insuffisance cardiaque, rénale, et la dépression d’involution du chien âgé.

Source www.animalinfos.fr

...