Programme-de-reduction-du-poids-ou-Coaching-Personnalise-de-son-Animal-Premiere-partie

Lorsque l'obésité est installée, il est possible de mettre en place un véritable programme de réduction du poids, sur une période d’au moins 6 mois. Les pertes de poids lentes mais régulières, donnent de meilleurs résultats à long terme. Avant de débuter, il faut vérifier que l'animal n'est pas porteur de maladies sous-jacentes. Consultez donc votre vétérinaire avant d’entreprendre toute action de réduction de poids. N’hésitez pas ensuite à vous faire aider par l’équipe de la clinique pour le suivi.

1 - Adhésion du maître et du chien au programme.

Il faut bien sûr être persuadé que faire maigrir son chien ou son chat est nécessaire pour sa santé. C'est la clé de voûte du processus.

2 - Implication de toute la famille, voire des amis.

Même si vous suivez toutes les consignes, ce sont souvent parents, amis et enfants qui enfreignent les règles de nutrition que vous instaurez ! Il faut donc également obtenir leur coopération entière au programme.

3 - Possibilité de gestion externe par le vétérinaire.

L'examen clinique et si nécessaire une analyse de sang, permettent de s’assurer que l'obésité n’est pas liée à une maladie particulière. Après avoir fixé le « poids idéal » à atteindre, et calculé la ration à distribuer, votre vétérinaire peut vous aider à contrôler le bon déroulement du programme. Dans certains cas, il pourra l'affiner par la prescription de médicaments spécifiques.

4 - Pesée de l'animal.

Elle doit se faire au début du programme, puis toutes les semaines. Vous pouvez le faire chez vous, par double pesée, ou bien en salle d'attente chez votre vétérinaire. Le poids sera inscrit sur une Fiche de Suivi Nutritionnel que vous pouvez bâtir en suivant les conseils de l’équipe de la clinique.

5 - Mise en place d'une nourriture adaptée à la maison et distribution d'une quantité fixe en 2 repas.

Le plus simple est d’utiliser une nourriture industrielle hypocalorique, à visée diététique, que vous trouverez chez votre vétérinaire. Les aliments dits « light » ne sont pas adaptés à un programme de réduction du poids. Si l'animal ne mange pas les croquettes, il existe également une nourriture hypocalorique sous forme de boites. Enfin, pour certains animaux, on utilisera une ration ménagère à base de viande et de légumes verts dont la quantité aura été déterminée avec le vétérinaire. Quel que soit votre choix de nourriture, donnez-la en deux petits repas par jour. Elle doit absolument être pesée pour éviter les échecs.

 

Source www.animalinfos.fr

...