Savoir caresser son chat

De même que le chien est réputé pour ses grandes capacités d'interactions, le chat est apprécié comme « animal à caresser ». Or ce n'est pas toujours d'une telle évidence pour lui ! Les manifestations de l'affection humaine ne sont pas toujours simples à accepter pour un chat. Alors que certains sont hyper affectueux, d'autres sont très indépendants. Et pour cause…

Il n'y a pas deux chats qui apprécient les mêmes caresses, ni dans les mêmes proportions. Et les chats qui n'aiment pas les marques d'affection humaine sont bien plus nombreux qu'il n'y paraît.

Bien qu'il y ait des chats de nature à apprécier grandement les caresses et d'autres à ne pas les aimer du tout, nous pouvons grandement influencer ces prédispositions et changer radicalement le comportement du chat à notre égard.
Il n'est pas rare de voir des propriétaires « trop » affectueux finir par rendre un chat fuyant et agressif. Lorsque les contacts initiés sont trop fréquents, à des moments inopportuns ou bien encore lorsqu'ils sont trop intrusifs, trop insistants ou trop brusques, le chat finit par n'avoir plus que la fuite et l'agression comme seules armes efficaces pour faire cesser ces contacts.
Même si le chat ne parle pas, il est important de comprendre ses réactions agressives : elles constituent des signes qu'il ne faut pas négliger. À force d'ignorer un chat qui nous mordille et nous lèche pour faire stopper les caresses, il en vient à mordre vraiment fort sitôt qu'on le caresse plus de quelques secondes. Il devient ce que l'on appelle un chat « caressé mordeur ».
Tout est une question de juste mesure et de respect.
À vouloir trop prendre son chat pour une peluche que l'on peut papouiller à l'envie, on se retrouve avec un chat qui ne supporte plus qu'on le touche.

Source : www.animalinfos.fr

...