Territoire du chat : comment lui créer son espace idéal ?

Le chat, contrairement au chien, est un animal extrêmement attaché à son territoire. C’est d’ailleurs pourquoi un déménagement est un événement traumatisant pour lui et qu’il est conseillé de le laisser enfermé les premiers jours pour éviter tout accident ou fugue éventuelle.
Voici quelques repères pour mieux comprendre comment fonctionne le territoire du chat et quelques astuces pour lui créer un territoire sur-mesure essentiel à son équilibre. 

 

1) Comment s’organise le territoire du chat ?

A l’inverse du chat, le chien est un animal très attaché à ses maîtres, c’est un animal vivant en meute qui aime le contact social et qui se sent rassuré au sein d’une organisation hiérarchisée (=votre famille). Le chat lui, est un animal solitaire, qui trouve son équilibre dans son environnement : si celui-ci en vient à être perturbé, il le sera lui aussi et sera plus susceptible de développer des troubles du comportement (léchage intempestif, onychophagie, etc.).
NB : certains chats sont particulièrement proches des humains, c’est souvent le cas de ceux qui n’ont pas été sevrés par leurs mères. Cela les rend de fait plus attachés à l’homme et moins sensibles à leur environnement.
 
Le territoire du chat s’organise en 3 zones principales :
 
-  une ou des zones de repos, où l'animal pourra se reposer : les chats marquent ces zones par leurs griffes
-  une ou des zones de chasse : les chats marquent ces zones par leurs urines
-  une ou des zones d’élimination dans lesquelles le chat fait ses besoins
 
Des passages reliant ces 3 zones, sont marqués par ce qu’on appelle des « phéromones faciales ». Ces phéromones sont secrétées par des glandes qui se trouvent dans les joues ou dans les flancs du chat, elles ont une fonction d’apaisement chez ce dernier.

 

2) Comment lui créer un espace sur-mesure ?
 

Le chat délimite naturellement ces trois zones à l'extérieur de votre habitation. Si votre chat ne sort pas, vous avez malgré tout la possibilité de lui aménager fictivement ces 3 zones au sein de votre maison pour contribuer à son équilibre. Voici comment :
 
• Pour la zone de repos : aménagez-lui un endroit confortable et isolé, dans lequel vous ne le dérangerez pas, comme par exemple un endroit en hauteur pour qu’il se sente en sécurité. Disposez quelques griffoirs autour pour recréer une ambiance extérieure (=arbres).
 
• Pour la zone de chasse : cette zone, dans l’idéal, doit se trouver à l’extérieur de votre maison, au risque d’y retrouver souris mortes et traces d’urine. Si votre chat ne sort pas du tout, délimitez un endroit dans votre maison où vous jouerez avec lui et où vous mettrez systématiquement tous ses jouets. Une fontaine à eau pourra également être mise à disposition à cet endroit pour que le chat puisse jouer avec le filet d’eau qui s’en échappe.
 
• Pour la zone d’élimination : cette zone doit être éloignée des deux précédentes. Elle se compose généralement d’une litière. Veillez à y mettre suffisamment de graviers pour que votre chat puisse gratter la surface et se comporter comme en pleine nature.
 
Bon à savoir : les premiers mois de vie déterminent le milieu de vie dans lequel le chat se sentira le mieux. S’il est né à la campagne, il ne se sentira pas bien dans un appartement. A l’inverse, mettre des chats d’appartement en pleine nature peut se révéler une expérience très anxiogène pour les plus sensibles.
 
Source : Wamiz

...