Tout savoir sur les compléments alimentaires

Par définition, ce sont des produits qui se mangent et donc qui apportent des nutriments. Il faut distinguer ceux qui viennent compenser un déficit réel de l’alimentation, de ceux qui proposent plutôt de soutenir une fonction organique (articulations, peau, …) ou de ceux à vocation plus marketing (friandises,..)… pas toujours facile !

Les compléments alimentaires nécessaires

 

  • ceux qui permettent d’équilibrer une ration maison, dite ration ménagère.

 

Une alimentation maison, même composée de quantités suffisantes et adaptées de viande/poisson + huile + légumes + riz/pâtes, est toujours déficitaire en calcium, parfois en phosphore (selon l’âge du chien ou du chat), en certaines vitamines (A, D, groupe B sauf B12 par exemple), en certains oligo-éléments. Il faut donc dans ce cas apporter un complément alimentaire tous les jours si l’on ne veut pas nuire à la santé de l’animal (de telles carences ne tuent pas vite, mais rendent vulnérable et induisent des maladies squelettiques, cutanées, rénales ou encore urinaires… à long terme ).
La composition du complément mais aussi la dose à apporter varient en fonction de l’animal (avec calcium et phosphore chez le jeune et les reproducteurs, avec calcium mais sans phosphore chez l’adulte âgé ou dans certains cas pathologiques), et des composants de la ration. Ce type de complément doit être donné en mélange à la ration quotidienne, et tous les jours, au même titre que les autres composants de la ration… car l’équilibre de l’alimentation doit être quotidien.

> Risques : il y en a plusieurs, c’est ce qui fait que cette forme d’alimentation n’est pas recommandée si elle n’est pas suivie avec sérieux.

 

  • penser que le complément peut se donner en cure (1 semaine par mois, ou de manière saisonnière)
  • en donner en plus d’un aliment industriel déjà équilibré
  • en donner une quantité inadéquate (pas assez ou beaucoup trop)

 

> Bien choisir : un complément alimentaire pour équilibrer une ration ménagère doit contenir :

 

  • entre 10 et 15 % de calcium (soit 1 à 1,5 grammes de calcium pour 10 grammes de produit ou 100 à 150 grammes de calcium par Kg de produit), avec un rapport calcium/phosphore de 2/1 à 3/1 si le complément apporte les deux éléments
  • des vitamines A et D au moins et la grande majorité des vitamines du groupe B
  • des oligo-éléments (zinc, cuivre, sélénium, iode, manganèse).

 

Pas besoin de taurine, même pour le chat si vous donnez de la viande ou du poisson pas trop cuit, ils en sont très riches.

La quantité est à adapter au cas par cas.

Source : www.animalinfos.fr

...