chien et femme assis dans un parc
chien et femme assis dans un parc

QUELS SONT LES RISQUES DE LA PIROPLASMOSE CHEZ LE CHIEN ?

Nos fidèles animaux de compagnie ne sont pas épargnés par diverses maladies, parfois rapidement mortelles. La piroplasmose en fait partie : c’est une parasitose redoutable et sévère, qui se développe dans le système sanguin du chien, après une morsure de tique porteuse, via sa salive. Heureusement, des moyens de prévention efficaces existent pour protéger nos compagnons.
Non traitée en urgencela piroplasmose est fatale, en quelques jours.

LA TIQUE : UN FLÉAU POUR LE CHIEN

Les tiques sont présentes dans la nature, que ce soit à la campagne ou en ville : de simples buissons peuvent être infestés par leur présence. Elles se déposent au passage sur le chien, pour ensuite se fixer solidement dans une zone préférentielle et mordre. Les oreilles, les contours des yeux, les différents plis du chien, pattes, queue, sont des endroits très propices. Les tiques sont présentes toute l’année et dans toutes les régions, cependant le pic favori de développement débute à l’arrivée des beaux jours et s’étale jusqu’à l’automne. La tique femelle mord et plante son rostre la chair du chien, ponctionne du sang pour se nourrir, et inocule par le même biais le parasite responsable de la piroplasmose (le babesia canis). Fortement accrochée, l’ébrouage du chien ne suffit pas à s'en défaire. L'intervention du maître est de rigueur.

La période d’incubation entre la morsure et l’arrivée des premiers symptômes de la piroplasmose du chien, dure entre une et deux semaines.

LES SYMPTÔMES DE LA PIROPLASMOSE DU CHIEN

La piroplasmose (autrement appelée babésiose) peut être rapidement mortelle.
Connaître la symptomatologie de cette maladie vous permet de réagir au plus vite :
chien sous la couette
La fièvre

Les chiens ont une température corporelle naturelle de 38-39°C. Au-delà, l'hyperthermie est le signe d’une infection sous-jacente. La piroplasmose donne une forte fièvre aux alentours de 40° C, le chien est abattu, se déplace avec difficulté. Une fièvre très élevée l’expose à la déshydratation, aboutissant à une insuffisance rénale irréversible

chien avec tête sur le canapé
Les vomissements et la diarrhée

Le parasite s’attaquant au foie du chien, le système digestif se dérègle rapidement

chien allongé et endormi
L’anémie

Les globules rouges sont détruits progressivement, le chien présente des difficultés respiratoires, s’essouffle au moindre effort, et a les muqueuses (yeux, gencives) pâles

chien qui se mordille la patte
Une coloration anormale des urines

C’est le symptôme le plus caractéristique de la piroplasmose du chien. Habituellement plutôt limpides, elles prennent une couleur allant du orange au marron très foncé, facilement repérable.

 

L’urgence est réelle, un traitement adapté doit immédiatement être mis en place après consultation chez le vétérinaire.
Une prise en soin précoce permet une guérison dans la plupart des cas, si des complications ne se sont pas déjà installées.

GUÉRIR SON CHIEN DE LA PIROPLASMOSE

Body Copy

LA CONSULTATION PRÉCOCE CHEZ LE VÉTÉRINAIRE

Après avoir décrit les symptômes au vétérinaire, ce dernier va réaliser des examens complémentaires pour confirmer le diagnostic de piroplasmose. Une prise de sang, accompagnée d’un prélèvement d’urines détecteront la présence du parasite, pour la mise en route d’un traitement spécifique, administré uniquement en injectable. La symptomatologie régresse généralement en 24 heures, chez un animal ne présentant pas de risques associés. Rapidement, le chien reprend des forces, déambule, boit et se nourrit correctement.

 

LES COMPLICATIONS IRRÉVERSIBLES

Le chien, pris en charge au plus vite, à toutes les chances de se remettre rapidement sur pattes, sans séquelles. Pourtant, selon son âge, ses antécédents, ou si la consultation n’a pas été réalisée dès les premiers symptômes pouvant s'apparenter à la piroplasmose, le pronostic vital peut être engagé.

 

Les tiques transmettent de nombreuses parasitoses chez le chien : la piroplasmose est une infection grave aux complications sévères, pouvant aboutir au décès de l’animal.
Prenez soin de votre chien : protégez-le sans plus attendre régulièrement.

chien en train d'être ausculté chien en train d'être ausculté

ÉVITER LA PIROPLASMOSE DU CHIEN : LES TRAITEMENTS PRÉVENTIFS

Même si toutes les tiques ne transmettent pas le piroplasme, elles engendrent des lésions et des inconforts chez votre chien. Une tique infectée transmet la babésiose en 48 heures. Dans un premier temps n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire. D’autres gestes peuvent protéger votre animal :

 

  • Après chaque promenade en extérieur, peu importe le terrain fréquenté, vérifiez le pelage de votre animal, en insistant sur les zones à risques. Il appréciera ce moment de caresses, et vous pourrez minutieusement et surtout précocement déceler la présence d’une tique. Gardez à portée de main une pince à tique pour ôter un éventuel parasite accroché : les pinces permettent au maître de retirer, sans toucher des doigts, l’intégralité de la tique, tête comprise. Une petite désinfection sur le point de ponction pour finir le geste : votre animal aura moins de risques d'avoir une inflammation locale. Une tique isolée et rapidement enlevée réduit considérablement les risques de piroplasmose ;

 

  • Traitez votre chien contre les tiques avec régularité. Ces traitements externes, sous forme de pipettes, comprimés, sprays ou colliers, doivent être renouvelés, en insistant bien sur la période critique, qui s’étend de mars à octobre. Ces solutions anti-tiques protègent votre compagnon contre l’inoculation de la piroplasmose par la morsure de tiques. Ils agissent comme répulsifs et acaricides, éloignant les tiques du pelage traité. Les antiparasitaires sous formes de dosettes sont faciles d’application, pour une protection optimale sur plusieurs semaines. La petite pipette s’ouvre facilement, et son contenu est à déverser intégralement à la base du cou du chien. Ce sont des produits qui agissent localement par diffusion sur l’ensemble de la surface du corps de l’animal, sans passer dans la circulation sanguine. Il suffit au maître de choisir le produit le plus adapté, en vérifiant la posologie correspondant au poids de son chien ;

 

  • En cas d’infestation manifeste de tiques, le spray peut être un traitement à pulvériser largement sur toutes les zones attaquées, pour un résultat global et rapide

 

  • Le vaccin contre la piroplasmose : les chiots, à partir de 5 mois, peuvent bénéficier de ce vaccin. Il est indispensable de suivre scrupuleusement le calendrier vaccinal : ce vaccin se fait en deux injections, à trois semaines d’intervalle, avec des rappels annuels. La vaccination ne dispense pas de protéger son chien régulièrement pendant toute la période à risque avec des traitements préventifs. Le vaccin n’a pas une performance totale, le risque de contracter la babésiose est bien moindre, mais reste présent.

 

Prendre soin de la santé de son chien, c'est lui témoigner de l'affection et le respecter : n'attendez pas pour le protéger de la piroplasmose.

frontpro-cachet-anti-puce-anti-tique-chien-xl.png

FRONTPRO®

Body Copy

La rapidité au format comprimé, facile à donner et savoureux contre les puces et les tiques.

Frontline-TriAct-Chien-Taille M-3-pipettes.jpg

FRONTLINE® TRI-ACT

Body Copy

Votre produit au spectre large et à l’effet répulsif sur les insectes volants