chien maladies piroplasmose
chien maladies piroplasmose

LA PIROPLASMOSE DU CHIEN

La piroplasmose chez le chien est une maladie parasitaire due aux tiques qui peut se révéler mortelle, mais il existe heureusement des solutions pour protéger son animal. 

QU’EST-CE QUE LA PIROPLASMOSE CHEZ LE CHIEN ?

Body Copy

La piroplasmose du chien est aussi appelée babésiose canine. C’est en effet le parasite nommé babesia canis qui en est à l’origine.

 

Cette maladie est l’une des plus fréquentes chez le chien. Elle est transmise par la morsure de tique, un acarien largement présent sur l’ensemble du territoire français. La tique se nourrit du sang de l’animal, et l’agent infectieux présent dans sa salive contamine le chien, passe dans son sang et entre dans ses globules rouges où il s’y multiplie et les détruit.

 

Les températures de plus en plus douces font que le risque pour le chien de se faire mordre par une tique (et donc de contracter la piroplasmose) est réel tout au long de l’année.

 

Bon à savoir :

La piroplasmose, si elle est une maladie grave pour le chien qui la contracte, ne se transmet pas d’un chien à un autre. Un chien malade ne peut pas non plus contaminer un autre animal ou un homme.

chien maladies piroplasmose chien maladies piroplasmose

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA PIROPLASMOSE CHEZ LE CHIEN ?

Body Copy

La piroplasmose se manifeste par certains signes qui doivent vous alerter :

 

  • Une forte fièvre
  • Une fatigue importante
  • Une perte d’appétit, parfois accompagnée de vomissement
  • Une coloration des urines anormales (rouge, orange, ou marron)

 

En présence de ces symptômes, il est important de vérifier si le chien n’a pas de tiques accrochées, et de consulter rapidement un vétérinaire pour exclure la possibilité de piroplasmose. Il s’agit en effet d’une maladie grave dont le traitement doit être mis en place au plus vite pour être efficace.

 

Attention, ce n’est pas parce que votre animal ne présente pas de tiques visibles que vous pouvez exclure une piroplasmose, seul un vétérinaire pourra vous en assurer.

 

A noter que la période d’incubation peut aller jusqu’à 12 jours, il est donc possible d’apercevoir ces symptômes quasiment 2 semaines après une balade en forêt par exemple.

chien maladies piroplasmose chien maladies piroplasmose

COMMENT PROTÉGER SON CHIEN DE LA PIROPLASMOSE ?

Vous l’aurez compris, l’ennemi, c’est la tique, porteuse du parasite responsable de la piroplasmose. Pour protéger votre chien, il est donc nécessaire de prendre les devants. Cela consiste en différentes pratiques, à associer pour une protection optimale:
INSPECTER LE PELAGE
INSPECTER LE PELAGE
  • Après chaque promenade, inspectez le pelage du chien pour éliminer toute tique qui se serait installée sur lui. Si vous veniez à trouver une tique, veillez à la retirer correctement pour éviter d’accélérer la transmission des maladies. Découvrez comment retirer une tique en toute sécurité.
UTILISER UN ANTIPARASITAIRE
UTILISER UN ANTIPARASITAIRE
  • Utilisez en prévention un antiparasitaire qui offre une action anti tique rapide. Il doit être capable de détruire la tique avant qu’elle ne fasse son premier repas de sang. Il existe différents types d’anti tique, en pipette, spray ou collier anti tique.
VACCINER VOTRE CHIEN
VACCINER VOTRE CHIEN
  • Vaccinez votre chien contre la piroplasmose si celui-ci n’a pas déjà été contaminé. Attention, ce vaccin ne protège pas contre les tiques et celles-ci peuvent être porteuses d’autres maladies pour les chiens, notamment la maladie de Lyme chez le chien ou l’ehrlichiose. Une protection anti tique efficace est donc dans tous les cas bénéfique à la santé de votre animal.
FRTPRO_FRONT_L_200923.png

FRONTPRO®

Body Copy

La rapidité au format comprimé, facile à donner et savoureux contre les puces et les tiques.