Les maladies parasitaires

Les parasites internes ou externes transmettent plusieurs pathologies.

Découvrez comment éviter les parasites !

Maladies parasitaires
Maladies parasitaires

Les maladies liées aux parasites internes

Les parasites internes désignent des êtres qui vivent aux dépens d'un autre organisme hôte soit les organismes des chats ou chiens. Les plus connus sont les vers, qui colonisent le corps de l’animal et peuvent entraîner des troubles graves, voire la mort dans certains cas. Parmi les signes les plus courants, on retrouve un amaigrissement, de la diarrhée, des vomissements, des ballonnements, une perte d’appétit et une anémie plus ou moins sévère.

 

Chez le chien

Les parasites peuvent transmettre aux chiens différentes pathologies, notamment :

 

  • La spirocercose, qui entraîne des vomissements, des troubles respiratoires et parfois une hémorragie fatale
  • La toxocarose, une infestation massive pouvant causer une obstruction intestinale
  • L’ankylostomose, responsable de retards de croissance chez le chiot

 

Chez le chat

Les chats, qui vivent souvent dehors, sont particulièrement exposés aux vers. Cependant, ces parasites ne causent pas de pathologies particulières. En revanche, ils restent dangereux car ils entraînent amaigrissement, anémie, diarrhée ou vomissement, retard de croissance chez les chatons. De plus, certains vers peuvent contaminer facilement l’être humain, en particulier les enfants.

Les maladies liées aux parasites externes

Bien plus nombreux et souvent plus dangereux que les vers, les parasites externes sont tous ceux qui se nourrissent du sang de leur hôte. Parmi eux, on retrouve notamment les tiques, les puces, les acariens et les phlébotomes, qui peuvent tous être vecteurs de pathologies graves.

 

Chez le chien

Voici les maladies parasitaires les plus courantes chez le chien et leurs symptômes :

 

  • La piroplasmose : apathie, fièvre, urines foncées
  • La maladie de Lyme : perte d’appétit, apathie, fièvre, boiterie
  • L’ehrlichiose : diarrhée, vomissements, fièvre, urines foncées
  • La leishmaniose : amaigrissement, lésions de la truffe, atteinte des organes internes
  • Le teania dypilidium

 

Chez le chat

Les principales pathologies transmises au chat par les puces sont l’anémie infectieuse féline et la bartonellose (maladie des griffes du chat). Quant aux tiques, elles peuvent inoculer aux félins plusieurs maladies :

 

  • la piroplasmose
  • la maladie de Lyme
  • l’ehrlichiose
  • l’anaplasmose
  • l’anémie infectieuse

La prévention des maladies parasitaires

Les pathologies liées aux vers, tout comme celles transmises par les puces ou les tiques, représentent un vrai danger pour votre compagnon. Heureusement, il existe de nombreux moyens de prévention, qui consistent principalement à éliminer les vecteurs de ces maladies.

 

Parasites internes

Il n’y a pas de prévention contre les vers, car l’infestation dépend du mode de vie de l’animal. En revanche, en vermifugeant régulièrement votre chat ou votre chien, vous détruisez les parasites dont il est porteur. La fréquence du traitement dépend du lieu de vie de votre compagnon, de ses contacts avec ses congénères ou avec des animaux sauvages.

 

Parasites externes

Là encore, la prévention des maladies potentielles passe par l’élimination des puces, tiques, poux, acariens, moustiques et phlébotomes. Il existe une large gamme de produits simples à utiliser et très efficaces, pour le chat comme pour le chien.