La dermatite atopique

Un animal, c’est une (petite) boule de poils qui vous rend l’affection que vous lui portez au centuple ! Alors, s’il n’est pas bien dans sa peau, vous non plus. Les maladies cutanées engendrent un réel inconfort, voire une souffrance pour votre animal : le point sur la dermatite.

dermatitechatchien_banner
dermatitechatchien_banner

Qu’est-ce que la dermatite atopique ?

La dermatite est, comme son nom l’indique, une maladie de peau. Elle concerne des individus, humains ou animaux, qui sont génétiquement prédisposés à développer une réaction allergique, notamment aux acariens, poussières, pollens, ou encore certains aliments... La peau ne remplit plus son rôle de barrière protectrice et devient très sensible aux allergènes environnementaux ou alimentaires.   La dermatite se manifeste souvent assez tôt, entre les 6 mois et les 5 ans de l’animal. Il s’agit d’une maladie chronique, dont l’animal ne guérira pas. Il est possible en revanche d’en contrôler les manifestations, pour le soulager.

Quels sont les symptômes de la dermatite atopique ?

Les signes qui peuvent vous alerter sur la possibilité que votre animal développe une dermatite sont nombreux :

 

  • Rougeurs de la peau
  • Démangeaisons
  • Croûtes, squames
  • Perte de poils, dépilation sur les zones fréquemment grattées
  • Otites
  • Peau qui s’épaissit, devient noire (lichénification)

 

Les dermatites peuvent être modérées ou plus sévères : elles nécessitent alors un traitement permanent. Il semble que certaines races de chien soient plus sujettes que d’autres à développer une dermatite atopique : ce serait le cas du labrador, du bouledogue français et anglais, du boxer, du golden retriever…

Comment protéger son animal de la dermatite ?

Les causes de la dermatite pouvant être multiples, il n’est pas aisé de mettre en place une solution pour en limiter les effets indésirables.

 

Il peut être utile en cas de réaction aux acariens, de protéger son animal contre les parasites. Ce traitement régulier peut lui apporter en un seul geste une bonne protection contre les puces et les tiques. Il est aussi possible de traiter son habitat pour le débarrasser des acariens qui se nichent dans ses coussins préférés. Enfin, sachez qu’il existe des shampoings spécifiques qui peuvent apaiser et soulager la peau.

 

Si votre animal présente des allergies alimentaires, il est conseillé d’adopter un régime alimentaire particulier, mieux adapté à sa sensibilité. Votre vétérinaire pourra sans doute vous guider.

 

FR-MSP-0178-2021- Boehringer Ingelheim Animal Health France SCS – 07/2021