Qu'est ce que la dirofilariose ?

La dirofilariose cardiopulmonaire, plus connue sous le nom de « maladie des vers du cœur », est une pathologie sérieuse qui touche aussi bien les chiens que les chats. Elle est due à une infestation par un ver rond, lui-même inoculé lors de la piqûre de moustiques infectés. Elle provoque des difficultés respiratoires et une insuffisance cardiaque qui peut devenir chronique. En l’absence de traitement, le pronostic est plutôt sombre. Heureusement, il existe des moyens de protéger votre animal de cette pathologie !

Qu'est ce que la dirofilariose
Qu'est ce que la dirofilariose

Comment se transmet la dirofilariose ?

Cette maladie tire son nom de Dirofilaria immitis, le ver qui en est responsable. Celui-ci appartient à la famille des filaires. Ce parasite élit généralement domicile dans les artères pulmonaires, voire dans le ventricule droit du coeur. Les plus petits spécimens infestent le système sanguin.

 

La transmission du parasite se fait via une piqûre de moustique. Une fois installés dans l’organisme de leur hôte, les vers adultes donnent naissance à des larves. Celles-ci sont ingérées par le moustique durant son repas sanguin. L’insecte contamine ainsi les animaux qu’il pique ensuite.

Quels sont les symptômes de la maladie ?

Chez le chien

L’un des principaux dangers de la dirofilariose canine est qu’elle peut rester asymptomatique pendant des années. Lorsque des signes extérieurs apparaissent, la pathologie est généralement déjà avancée. Les principaux symptômes de la maladie des vers du cœur sont les suivants :

 

  • Toux.
  • Difficultés respiratoires.
  • Essoufflement voire perte de connaissance durant l’effort.
  • Insuffisance cardiaque.
  • Décès soudain en cas de formation de caillot (notamment au moment du décès des vers, soit au bout de 5 à 7 ans).

 

La dirofilariose chez le chien est nettement plus préoccupante que chez le chat.

 

Chez le chat

Les félins supportent en général mieux l’infestation par les filaires que les chiens. Chez eux aussi, la maladie reste silencieuse pendant de longs mois, à la différence que les vers ne survivent que 2 ans dans l’organisme des chats. La dirofilariose féline peut même guérir spontanément.

 

Si la pathologie finit néanmoins par se manifester, les symptômes sont semblables à ceux relevés chez le chien. Il peut s’y ajouter parfois de la diarrhée, des vomissements, une perte de poids et voire une mort subite sans signe avant-coureur.

Quels sont les traitements de la dirofilariose ?

Le diagnostic de cette maladie n’est pas simple et nécessite un examen sanguin, complété par une échocardiographie. Malheureusement, des résultats négatifs ne sont pas forcément synonymes d’absence de parasites. En raison de la difficulté à déceler l’infestation par les vers du cœur, il est hautement conseillé d’adopter une prévention efficace.

 

Il existe deux principaux moyens de protéger votre animal des vers cardiopulmonaires :

 

  • Prévenir les piqûres de moustiques, en appliquant un répulsif en spray ou en pipette, ou bien en mettant un collier à votre chien et en évitant les balades au crépuscule et/ou près de zones d’eau stagnante.
  • Administrer régulièrement à votre animal un vermifuge adapté, tous les mois de mai à novembre si vous vivez dans une zone à risques.

 

Si votre animal est tout de même atteint par cette maladie, sachez qu’il existe des traitements contre la dirofilariose. Cependant, ils sont très longs et nécessitent une mise au repos complète, parfois même en cage. Mieux vaut donc anticiper et protéger votre compagnon !

 

La dirofilariose est une pathologie assez peu connue, pourtant son pronostic est sombre, en particulier chez le chien. Découvrez comment protéger votre chien contre les vers du cœur.

 

FR-MSP-0098-2021– Boehringer Ingelheim Animal Health France SCS – 04/2021