La Leishmaniose

On le sait tous, les moustiques peuvent facilement gâcher les plus agréables moments. Ils peuvent aussi vous compliquer la vie en véhiculant de nombreuses maladies. C’est le cas notamment de la leishmaniose. On vous en dit plus.
chienveterinaire_banner
chienveterinaire_banner

Qu’est-ce que la leishmaniose ?

La leishmaniose est une maladie due à des parasites de la famille des Leishmania (ou leishmanies). Elle est transmise par la piqûre de petits insectes proches du moucheron, des phlébotomes, qui jouent le rôle d’intermédiaire et contaminent le mammifère pendant leur repas de sang. Le parasite va se localiser dans différents tissus ou organes, selon le type de leishmanies et d’hôtes.

 

Très répandue dans les zones tropicales, la leishmaniose est aussi présente sur tout le pourtour de la mer Méditerranée. On la trouve donc en Corse, en Provence, dans les Pyrénées Orientales et les Cévennes, sur la Côte d’Azur mais aussi dans le département du Lot et Garonne, en Bretagne ou encore dans la vallée du Rhône… Les phlébotomes sont principalement actifs d’avril à octobre.

 

La leishmaniose est une zoonose : une maladie qui touche l’Homme et les animaux, notamment le chien.

Quels sont les symptômes de la leishmaniose ?

Il faut savoir que tous les animaux infestés par la leishmaniose ne développent pas forcément les signes de la maladie. Ceux-ci peuvent apparaitre de façon tardive et se manifester de diverses manières :

 

  • Fatigue
  • Perte de poids
  • Lésion de la peau, croûtes, squames
  • Saignement de nez
  • Allongement des griffes

 

La leishmaniose chez le chien est une maladie grave, pour laquelle il n’existe pas de traitement. Dans sa forme la plus bénigne, les symptômes peuvent être contrôlés même si le parasite reste présent dans l’organisme. Dans les cas les plus graves, la maladie peut entraîner une insuffisance rénale et le pronostic peut se révéler fatal.

Comment prévenir la leishmaniose ?

Le phlébotome étant le vecteur de la maladie, c’est contre lui que les efforts de prévention doivent être portés, et tout particulièrement si votre chien vit ou doit voyager dans une région à risque. Il est donc indispensable de mettre en place un traitement anti parasitaire incluant une protection contre les moustiques et phlébotomes. De plus, il est conseillé d’éviter les lieux et moments à risque (les endroits humides, le soir…) pour limiter les piqûres.

 

De plus, il faut savoir qu’il existe un vaccin contre la leishmaniose mais il ne dispense pas d'une protection contre les phlébotomes vecteurs.

 

FR-MSP-0179-2021 – Boehringer Ingelheim Animal Health France SCS – 09/2021